Paris, le Jeudi 07 Juillet 2022                                                                                                                                                  

Spiruline contre les allergies (Rhinite allergique, Dermatite atopique, Allergies alimentaires, Asthme)

L'O.M.S. classe les maladies allergiques au 4e rang mondial. En hausse dans tous les pays, elles sont sans doute liées à des modifications de l'environnement telles que l'alimentation, l'écologie et le mode de vie. Elles prennent différentes formes: allergies alimentaires et aux médicaments, rhinites allergiques, asthmes, eczémas, urticaires, conjonctivites, etc. Les allergies respiratoires sont les plus courantes. Les allergies alimentaires sont en augmentation constante.

 La spiruline a démontré son efficacité en stimulant le système immunitaire défaillant des sujets sensibilisés et traitant les réactions allergiques conséquences des radiations ionisantes. Des doses quotidiennes de spiruline pendant 45 jours ont réduit le taux d'IgE dans le sang des enfants malades de Tchernobyl et, par conséquent, la sensibilité des petits patients aux allergies

A. LA RHINITE ALLERGIQUE, le "rhume des foins"

 Le rhume des foins est un excellent exemple des mécanismes de défense naturelle du corps face aux pollens. Différents études indiquent que d'une part la spiruline joue un rôle préventif en diminuant la sensibilité des patients au pollen et que d'autre part, elle a agi comme un antihistaminique chez les allergiques aux foins. Trois études démontrent les effets positifs de la spiruline chez ceux qui ont pris des doses quotidiennes pendant 12 semaines. Le Dr Gershwin explique lors d'une conférence que, pour la première fois, un "alicament" - la spiruline - a démontré des effets bénéfiques sur la machine qui provoque les allergies humaines. Et de conclure que la "spiruline possède un immense potentiel pour soulager les personnes allergiques".

Les consommateurs de la spiruline sont moins sujets aux allergies, aux problèmes cutanés et à l'asthme.

B. La dermatite atopique

Les allergies dites atopiques désignent une prédisposition héréditaire à réagir de manière symptomatique aux divers allergènes. Elles comprennent l'asthme bronchique allergique, le rhume des foins, la dermatite atopique et les allergies alimentaires.
Une étude du Pr Marc Pascaud indique que l'acide gamma-linolénique contenu dans la spiruline donne d'excellents résultats dans le traitement de l'eczéma atopique des enfants en stimulant les défenses immunitaires. Cette théorie est confirmée par diverses études indiquant que les asthmatiques peuvent présenter un déséquilibre au niveau du métabolisme des acides gras et qu'une supplémentation en acides gras essentiels peut jouer un rôle clé dans la gestion de l'inflammation qui se produit dans les maladies atopiques comme l'asthme, l'eczéma et les rhinites allergiques.

La spiruline peut réduire les réactions aux allergènes qui peuvent déclencher des crises chez certains asthmatiques.

C. Les allergies alimentaires

 Certaines allergies alimentaires peuvent être liées à des altérations de la muqueuse digestive, ou encore des glandes (foie, pancréas). Au Japon, le Dr Minoru Tanaka qui a utilisé la spiruline pour traiter la pancréatite chronique indique que la petite algue bleue a la capacité de réguler les sécrétions enzymatiques des pancréas malades.

Le syndrome de l'intestin poreux est une autre source d'allergies. Lorsque des espaces suffisamment grands se développent entre les cellules de la paroi intestinale, celle-ci devient très perméable. Des protéines non digérées passent donc dans le sang et le système immunitaire, qui les prend pour des envahisseurs étrangers, les attaque. C'est une affection très courante, responsable, entre autres, de la sensibilité chimique, des fibromyalgies et de l'augmentation des allergies alimentaires. La chlorophylle est les carotènes, les Omega-3 contenus dans les algues bleues permettent de réparer la paroi intestinale et donc de prévenir ce type d'allergies.

D. L'asthme

Toutes les formes d'asthmes ne sont pas allergiques. Certaine crises d'asthme sont provoquées par l'effort ou le stress. Dans ce cas précis, comme dans celui de l'asthme allergique, la spiruline permet de préserver et de soulager. Un régime alimentaire agrémenté de spiruline contribue à réduire les réactions allergiques en inhibant de manière significative la production d'histamine et d'acide arachidonique. Une étude indique que des doses quotidiennes de bêta-carotène de la spiruline ont un effet protecteur contre l'asthme provoqué par l'effort.

La spiruline a également donné de bons résultats dans le traitement d'asthme bronchique. Une étude indienne publiée en 2003 indique que les niveaux sanguins de malades avec un asthme bronchique montrent un déséquilibre oxydants/antioxydants, avec un stress oxydatif plus important que chez les personnes non asthmatiques. En conclusion, les chercheurs émettent l'hypothèse qu'une supplémentation en antioxydants pourrait être bénéfique. La richesse naturelle de la spiruline en antioxydants pourrait être bénéfique. La richesse naturelle de la spiruline en antioxydants en fait l'aliment idéal pour traiter ce déséquilibre.


Style1

Style2

Style3

Style4

Style5

Style6

Style7

Style8

Style9

Style10