Paris, le Jeudi 27 Janvier 2022                                                                                                                                                  

Spiruline et pathologies digestives (troubles hépatiques, Pancréatite)

Les premières études démontrant l'efficacité des algues dans le traitement des troubles digestifs ont été faites au Japon. Le Dr Takechi et ses associés ont utilisés les algues pour traiter les malades ayant des problèmes de constipation. Ils ont découvert que les algues multipliaient par quatre la production de lactobacilles. Une de ces micro-organismes composant la flore intestinale, encore dénommés probiotiques, indispensables au bon fonctionnement du système digestif.

La spiruline stimule la digestion et l'élimination. Elle supprime les bactéries hautement indésirables telles que l'e-coli et le candida tout en stimulant les bactéries salutaires telles que le lactobacille et la bifido-bactérie. Le lactobacille participe à la digestion et à l'absorption de la nourriture, prévient les infections et active l'immunité. La spiruline augmente la production de lactobacille dans l'intestin et améliore l'absorption des vitamines.

Dans les années 1970, des scientifiques japonais ont constaté un effet antalgique sur des patients souffrant d'atonie gastrique, de gastrites et d'ulcères. Ils expliquaient alors les effets thérapeutiques de la spiruline sur les problèmes gastriques et les ulcères, dont cette action sur la douleur, par la chlorophylle qu'elle contient et cicatrisante est reconnue depuis longtemps.

 A. Les troubles hépatiques

Des études cliniques au Japon, dont celle du Pr Noburu Iijima, ont démontré le rôle - tant préventif que curatif - de la spiruline sur les "foies gras", les hépato-cirrhoses et les fibroses. Le Pr Iijima a constaté, entre autres, que les sujets ayant pris 4-5 comprimés de spiruline avant de boire de l'alcool ne souffraient pas des effets secondaires indésirables habituellement provoqués pas des libations importantes. La spiruline limite également les dégâts hépatiques provoqués par les abus de certaines drogues et l'exposition aux métaux lourds.

Une étude chinoise montre que la spiruline désactive la prolifération des cellules hépatiques étoilées - cellules qui sont activées lorsque le foie subit des lésions. Les propriétés hépato-protectrices de la spiruline peuvent être attribuées à ses effets anti-inflammatoires, antioxydants et immuno-correcteurs.

Les chercheurs ont validé l'utilisation de la spiruline pour traiter les maladies chroniques diffuses du foie car elle permet de stabiliser le processus et empêche l'évolution d'une hépatite chronique en hépatocirrhose. L'hépatite est provoquée par différents facteurs: infection virale, alimentation non hygiénique ou effets secondaires de médicaments. Différentes recherches faites par des médecins japonais montrent que la spiruline est extrêmement efficace dans la prévention et le traitement de l'hépatite chronique, aiguë et virale. Une observation japonaise extrêmement intéressante atteste que la zéaxanthine, un pigment de la famille des caroténoïdes, contenue dans la spiruline, permet l'inhibition des tumeurs métastatiques du foie.

B. la pancréatite

 La pancréatite est une inflammation du pancréas. Elle peut être aiguë ou chronique. La forme aiguë est subite, très grave et peut entraîner la mort. La forme chronique se produit lorsque le pancréas est l'objet d'une agression permanente liée à des excès. Elle peut provoquer une douleur constante et une baisse irrémédiable de ses fonctions. Une étude du Dr Minoru Tanaka indique que la spiruline donnait rapidement d'excellents résultats sur des patients de jour souffrant d'une pancréatite chronique. Les mêmes observations ont été faites par des médecins roumains.


Style1

Style2

Style3

Style4

Style5

Style6

Style7

Style8

Style9

Style10