Paris, le Jeudi 27 Janvier 2022                                                                                                                                                  

Spiruline et maladies cardio-vasculaires

Les maladies cardio-vasculaires sont aujourd'hui la première cause de mortalité dans les pays développés. Le vieil adage "on a l'âge de ses artères" est confirmé par la science. Si on est à risques (antécédents personnels et-ou familiaux), et si de surcroît s'y associent plusieurs autres facteurs de risques - excès de cholestérol, hypertension, tabagisme, mauvaise alimentation, sédentarité, stress...- les problèmes peuvent apparaître avant 65 ans.

La spiruline peut jouer un rôle important dans la prévention de ces maladies. Les antioxydants et les acides gras essentiels contenus dans les microalgues contribuent à la santé cardio-vasculaire. Le bêta-carotène et la vitamine E permettent de normaliser le taux d'oxydation LDL chez les patients diabétiques et ainsi de ralentir l'apparition ou le développement de l'artériosclérose chez ces patients.

Les Oméga 3 qu'elle contient sont connus pour soutenir la fonction cardiaque, diminuer la viscosité du sang et prévenir la formation des caillots, aider à combattre l'artériosclérose et diminuer l'hypertension selon les recherches du laboratoire de biotechnologie des microalgues en Israël et du ministère de l'Agriculture américain.  Selon une étude indienne, la spiruline protège le coeur des dommages provoqués par la chimiothérapie à base de doxorubicine sans interférer avec son activité anti-tumorale.

Les chercheurs ont conclu que la spiruline permet de contrôler les taux de cholestérol et qu'elle a un effet favorable sur les maladies cardiaques. Ils ont également comparé les effets de la spiruline sur le cholestérol à ceux de l'huile de poisson car comme elle, l'algue bleu-vert contient des taux importants d'acides gras essentiels Oméga 3 et Oméga 6. Les principes actifs contenus dans la spiruline font baisser le taux de cholestérol sanguin et contribuent à inverser le rapport LDL/HDL et aide à prévenir les affections coronaro-vasculaires. La spiruline agit à différents niveaux intimes de métabolismes synergiques, dont celui de la synthèse hépatique du cholestérol, ce qui fait baisser les taux sanguins par voie de conséquence.

 

Style1

Style2

Style3

Style4

Style5

Style6

Style7

Style8

Style9

Style10